Notre mission

La Fondation Alaya souhaite contribuer au soulagement de la pauvreté des sinistrés victimes de catastrophes naturelles et / ou de vulnérabilités sociales. Ses actions : fournir à ces populations les éléments essentiels à la vie comprenant un refuge, un lieu commun, de la nourriture, de l’eau potable, des vêtements, l’accès à des soins de santé, l’éducation de base ainsi que des formations pour subvenir à leurs besoins. La Fondation Alaya travaille en étroite collaboration avec ces populations au Canada et dans le monde.

Historique

En 2014, lors d’un voyage de Martine Breuillaud dans les contreforts de l’Himalaya, naissait l’idée de mettre sur pied la Fondation Alaya qui signifie la demeure où l’on se sent bien. Le 25 avril 2015, elle est à Katmandou pendant le tremblement de terre. Impossible pour elle de ne pas y retourner pour aider ses amis népalais. Alaya prend forme. En 2016 La Fondation Alaya est reconnue comme organisme de bienfaisance.

Les trois axes de la mission d’Alaya

  • Soulager la pauvreté chez les populations victimes de catastrophes naturelles et/ou de vulnérabilités sociales en travaillant en étroite collaboration avec ces populations afin de les aider à se procurer les éléments essentiels à la vie, au Canada et à l’étranger. Fournir les éléments favorisant l’autosuffisance dans une perspective de développement durable.

  • Soutenir l’éducation et la santé auprès des plus vulnérables et défavorisés pour toutes et tous et de tous âges.

  • Faciliter l’accessibilité à des programmes de formations pour leur permettre de subvenir à leurs besoins et à leur communauté.

Le Père Benoît Lacroix a inspiré la fondation Alaya

Le Feu Père dominicain Benoît Lacroix qui venait d’avoir 100 ans nous a inspiré pour initier la Fondation Alaya. Son ouverture d’esprit, sa générosité et son intérêt pour les cultures et la volonté d’unir les peuples nous aident à poursuivre.