Budhathum 6 : L’après séisme au Népal

Les deux séismes survenus au Népal en avril et mai 2015 ont fait de nombreuses victimes. On compte à ce jour 9000 morts, 14 500 blessés et des milliers de népalais vivent dans une grande précarité.

Nous avons choisi d’aider le village de Budhathum 6 parce que nous connaissions déjà la région entourant le village et qu’il a été durement touché.

Situé à 140 kms au Nord Ouest de Katmandou dans le district de Dhading, le village de Budhathum se divise en 9 hameaux. C’est à Budhathum 6 que nos efforts se concentrent. Le hameau a vu ses 110 maisons endommagées ou complètement détruites. Depuis, les villageois vivent dans des abris de fortune.

Situé dans les montagnes, Budhathum 6 compte 600 personnes dont 110 enfants. Les villageois assurent normalement leurs besoins grâce à l’agriculture (riz, millet, blé, maïs) et l’élevage (chèvres, buffles, vaches, poulets). Mais les terres cultivables ont été emportées par les éboulements de terrain et beaucoup d’animaux ont été tués.

Le projet: Bâtir un centre communautaire

En décembre 2015, une mission de reconnaissance a permis à la fondatrice d’Ayala, Martine Breuillaud et à Benoît Laurin et André Bergeron d’Ingénieurs sans frontières Québec (ISFQ) d’aller faire une première évaluation de la situation, de prendre connaissance des réalités de conception d’infrastructure au Népal, de bâtir un réseau de contacts avec des organismes locaux et finalement de tisser une relation étroite avec la communauté locale du village de Budhathum 6.

La nécessité de construire un centre communautaire pour les résidents de Budhathum 6 s’est rapidement imposée.  Le centre communautaire peut abriter :

  • Une garderie/maternelle pour les enfants du village

    Les 30 jeunes enfants de 4 à 8 ans de Budhathum 6 n’ont actuellement que tôles pour s’abriter et étudier.

  • Une salle destinée aux activités communautaires, aux cérémonies religieuses et aux ateliers de formation

    Ces formations, destinées surtout aux femmes du village, vont leur permettre de varier les sources de revenus et d’assurer une plus grande stabilité à leur capacité de subsistance.

  • Un dispensaire pour les services de première aide

  • Espace d’accès à l’eau

    Toilettes, douches, eau potable, etc.

  • Une cuisinette équipée

Le projet à l’heure actuelle

Afin de construire le centre, nous avons renforcé nos liens de partenariat avec les Népalais et conclu un accord avec un organisme local afin d’assurer la viabilité et la pérennité du projet. Ainsi est née l’ONG Budhathum Welfare Society composée d’hommes et de femmes afin que la population puisse s’approprier le projet et l’intégrer à la vie quotidienne du hameau.

Des plans de construction pour le centre communautaire ont été établis par l’ingénieur Prakash Silwal, spécialisé dans la construction anti-sismique. Ces plans répondent au nouveau code du bâtiment Népalais, à la culture et aux besoins du village.

La Budhathum Welfare Society assure la gestion du chantier et l’équipe d’Alaya s’occupe de la transmission des fonds et de leur utilisation.

Implication communautaire

Les résidents de Budhathum 6 ont choisi ensemble l’emplacement du centre communautaire. Ils ont mis sur pied un comité de construction dont fait partie une des femmes du village. Hommes et femmes travailleront de manière égale et recevront un salaire égal durant la construction du centre communautaire.

Le comité de construction a également créé une ONG, la Budhathum Welfare Society qui devient le partenaire local.

La construction du Centre va permettre de transmettre des compétences de base en construction anti-sismique aux ouvriers du village et conséquemment, de permettre à certains villageois de se trouver du travail, localement ou en région. La construction sera également une occasion de promouvoir l’entraide dans le village ainsi que les échanges de services entre résidents tout en conservant une préoccupation écologique où la récupération des matériaux de l’ancien village tient une bonne place.

Lors du voyage de décembre 2015, L’ISFQ a fait don d’une tente de prospecteurs pour les premières nécessités des villageois. Cette tente pourra également servir aux bénévoles qui viendront aider à la construction du centre communautaire du village. Nous les remercions pour cette collaboration. Nous remercions également les Anges de l’espoir (organisme québécois) qui ont permis la distribution de vêtements aux enfants du village lors de ce même voyage. Nous avons également apporté des effets scolaires.

2017-2018 : La phase finale

Nous sommes dans la phase finale du projet. La construction se fait d’octobre 2017 à fin avril 2018.

Nous sommes à :

  • Finaliser le plan de construction après approbation du Comité de construction.
  • Finaliser le budget de construction.
  • Continuer à organiser des collectes de fonds et identifier des bailleurs de fonds.

­

Le financement du projet de Budhathum 6

Jusqu’ici nous avons amassé 35 000,00 $ canadiens.

Il nous faut encore trouver 30 000,00 $ pour compléter le projet d’ici avril 2018.